Fariba Adelkhah & Roland Marchal Support Committee

Deux ans déjà

Fariba Adelkhah a été arrêtée le 5 juin 2019, de pair avec Roland Marchal. Roland a été échangé en mars 2020 contre un ressortissant iranien détenu en France ; Fariba, condamnée à cinq ans de prison sous des allégations fallacieuses qui ne trompent personne. Deux ans après son arrestation, on ne...

Already two years ….

Fariba Adelkhah and Roland Marchal were arrested in Iran on 5 June 2019. In March 2020, Roland was exchanged for an Iranian national detained in France; Fariba, however, was sentenced to five years in prison on spurious allegations that fool no one.  Two years after her arrest, we still do...

« Fariba Adelkhah, un combat pour la liberté », Philippe Testard-Vaillant, Le Journal du CNRS, 2 juin 2021

Arrêtée il y a deux ans à Téhéran, condamnée à cinq ans de détention, l’anthropologue franco-iranienne est sortie de prison mais reste assignée à résidence. Elle vient de recevoir le prix Irène Joliot-Curie « Femme scientifique de l’année ». Demandez à celles et ceux qui la connaissent le mieux – collègues, étudiants, amis –...

5 mai 2021 : 700 jours de privation de liberté

Déjà 700 jours de privation de liberté pour Fariba. N’hésitez pas à utiliser le matériel de mobilisation ci-dessous dans la signature de vos mails, sur vos mailling lists et sur les réseaux sociaux. Vignette site internet Médaillon réseaux sociaux Affiche

Fariba nous souhaite un bon printemps – Norouz comme on dit en Iran

Être ou ne pas êtreIl vaut mieux être, comme le dit Ahmad Shamlou (1925-2000), le grand poète, notamment au printemps.Et au printemps… nous y sommes !Il coïncide en Iran avec Norouz, le renouveau du jour ou la renaissance, qui marque le changement de l’année dans le calendrier iranien, celui  que...

« Sauvons la liberté académique : Fariba Adelkhah, une voix essentielle », Corinne Bonnet,Claire Judde de Larivière, Mathieu Grenet, Blog Terrain, 15 mars 2021

Ce texte a été initialement publié sur le blog Exploreur de l’université de Toulouse. L’équipe de Carnets de Terrain a souhaité le relayer à la fois pour rappeler son soutien à Fariba Adelkhah, mais aussi parce qu’il rappelle des principes fondamentaux de la recherche en sciences sociales. Lire la suite

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search