Auteur : Sandrine Perrot

Inauguration d’une banderole de soutien à Fariba Adelkhah, Université de Genève, 9 juin 2022

Une banderole de soutien à Fariba a été déroulée à l’université de Genève. Un grand merci pour leur soutien continu depuis 3 ans. Retrouvez ci-dessous les allocutions de M. Stéphane Berthet, vice-recteur de l’Unige, de la professeure Juliet Fall, Faculté des Sciences de la Société, Département de Géographie et de...

Les soutiens à la chercheuse Fariba Adelkhah arrêtée il y a trois ans en Iran ne baissent pas les bras, RFI, 8 juin 2022

Cela fait trois ans que l’anthropologue franco-iranienne Fariba Adelkhah a été arrêtée en Iran. Elle y a été condamnée à cinq ans de prison pour atteinte à la sécurité de l’État, un prétexte selon ses proches qui dénoncent une arrestation pour des raisons politiques. Ils n’ont de cesse de réclamer...

Pour les 3 ans de détention de Fariba et en solidarité avec Osman Kavala, et l’association Memorial: hommage du 7 juin 2022 en images

La salle de l’Institut historique allemand était comble le 7 juin 2022 pour célébrer le triste anniversaire des trois ans d’incarcération de Fariba mais aussi dire notre soutien à Osman Kavala, à l’association Memorial et aux milliers de chercheurs, d’artistes, privés de liberté. Un grand merci aux artistes (au formidable...

Pensons à Fariba, en ce triste 5 juin

Cher(e)s ami(e)s de Fariba, Aujourd’hui, vous le savez, cela fait 3 ans que Fariba est enfermée à Evin. Pour lui exprimer notre soutien, notre indéfectible ardeur à la faire revenir parmi nous, retrouvons nous après-demain, mardi 7 juin à 18h, à l’Institut historique allemand, 8 rue du Parc-Royal, à Paris. En ce jour de triste anniversaire, ce texte écrit par Marcel, un ami cher de Fariba, nous a semblé le meilleur message à transmettre, aussi aux autorités, aussi bien françaises qu’iraniennes. “Je soutiens LFI. La seule. La vraie. La Fariba Insoumise….

« En Orient, chercheurs et chercheuses sur un terrain miné » , Laurent Bonnefoy, Orient XXI, 5 juin 2022

Depuis le 5 juin 2022, cela fait trois ans que l’anthropologue Fariba Adelkhah est prisonnière du gouvernement iranien, condamnée à cinq années de prison. Les accusations « d’atteinte à la sûreté de l’État » portées contre elle ne sont qu’un prétexte pour exercer une pression sur la diplomatie française. Son cas, comme celui … LIRE...

“Iran, les pratiques d’un État voyou”, Jean-Christophe Ploquin, La Croix, 4 juin 2022

Depuis exactement trois ans, le régime de Téhéran détient l’universitaire franco-iranienne Fariba Adelkhah. D’autres ressortissants étrangers sont aussi régulièrement arrêtés. Cette méthode symbolise le cynisme d’un pouvoir prêt à tout pour assoir son influence. « Si loin, si proches », la chronique internationale de Jean-Christophe Ploquin, rédacteur en chef à La Croix....

Trois ans déjà. Le 7 juin, soyez présents avec nous pour Fariba Adelkhah et d’autres…

Cette année encore et pour la troisième fois, nous devons célébrer le triste anniversaire de l’arrestation de Fariba. Or, les choses n’ont cessé de s’aggraver pour les libertés scientifiques et culturelles depuis trois ans. Nous rendrons hommage à Fariba et aux milliers d’artistes, d’intellectuels, d’enseignants, de chercheurs sont, de par la planète, victimes de la répression politique. Venez nombreux.