Emilien Houard-Vial

Bonjour Fariba,

Nous ne nous connaissons pas, mais j’ai découvert vos lumineux travaux dans le cadre d’un travail sur l’Iran, conduit dans le cours de vos collègues Antonela Capelle-Pogacean, Laurence Louër et Kathy Rousselet, en particulier vos ouvrages de 2006 et de 2016. Mes camarades doctorants et doctorantes du Centre d’études européennes et moi attendons avec impatience votre libération depuis de trop longs mois. Le courage dont vous faites preuve est pour nous source d’humilité.

Portez-vous bien,

Emilien Houard-Vial


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search