Marcel Jourdan

Le temps a laissé son manteau                     
De vent, de froidure et de pluie,
Et s’est vêtu de broderies,
De soleil luisant, clair et beau.

    Il n’y a bête ni oiseau
Qu’en son jargon ne chante ou crie :             
Le temps a laissé son manteau !
    Rivière, fontaine et ruisseau
Portent, en livrée jolie,
Gouttes d’argent, d’orfèvrerie,
Chacun s’habille de nouveau :
Le temps a laissé son manteau.

Charles D’ORLEANS


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search