Karoline Postel-Vinay

En espérant que tu pourras peut-être voir cette petite vidéo et lire ce message :

Chère Fariba, je suis passée devant ta porte au moins 600 fois depuis le mois de juin 2019, mais tu n’es décidément pas là. La lumière de ton bureau est toujours éteinte. J’imagine que ton admirable fouillis de livres et de papiers, et ton stock de thé, t’attendent imperturbablement. Certains samedis après-midis je me demandais si j’allais peut-être t’entendre chanter en montant l’escalier du 5ème étage. Mais c’est terriblement silencieux. Nous avons appris que tu continuais de chanter dans cet enfermement, et à continuer de résister en continuant de lire, d’écrire et de penser. Donc la lumière n’est jamais vraiment éteinte. Et nous t’attendons tous nous aussi, fermement. Je t’embrasse bien fort, Karoline

https://vimeo.com/507132772


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search