Collages de prison #2. La poésie et l’espoir

“Ces collages ont été envoyés depuis la prison même, sous l’œil vigilant du personnel carcéral, car nous avions l’autorisation de faire parvenir nos objets et autres réalisations à notre famille, une fois par mois. Il faut dire qu’à Evin, on se sent toutes des artistes incomprises… comme notre cause ! Ma famille s’était chargée de les partager avec mes amis en France en leur transférant la photo de certains de ces collages. Quand j’ai quitté Evin pour être assignée à résidence avec un bracelet électronique, c’est Béatrice Hibou qui m’a demandé de lui envoyer l’ensemble de la collection (86 pièces).
N’étant pas artiste, je me suis mise alors à lui envoyer des images un peu fantaisistes comme celles que vous allez voir… histoire d’égayer ces cadres, et aussi de me moquer de moi-même car je dois ce travail à celles et ceux qui, eux, savent vraiment tailler dans le bois. Ils ont quand même plu à Béatrice, elle qui me borde et me reborde sans me quitter depuis mon assignation à résidence. Comme je les avais fait en pensant à vous, nous avons décidé de les partager avec vous, aujourd’hui, ce jour qui « fête » un an et demi de privation de ma liberté.

Ils s’organisent autour de 5 thèmes :
Esquisses et souvenirs
La poésie et l’espoir
Comment ne pas en rire
La vie sauvage
Tendresse et affection

Le regard artistique et l’aide précieuse d’Elisabeth Frouart ont fait le reste, et ma foi l’essentiel… au point que j’ai du mal à reconnaître mes collages ! Merci.”


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search