La chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah libérée, Libération, 03/10/20

https://www.liberation.fr/direct/element/la-chercheuse-franco-iranienne-fariba-adelkhah-liberee_119833/?xtor=rss-450&fbclid=IwAR0fInjZ-SyZ2c1xBLoHbHRCjaMa5Q6sadiOKT1_41sZ3-yApGG8kFFe3A0

Contacté par Libération, l’avocat de Fariba Adelkhah indique que la chercheuse franco-iranienne vient de sortir de prison et a été placée sous bracelet électrique. Sur Twitter, Saeid Dehghan demande qu’elle soit désormais «complètement libérée».

«Elle est maintenant avec sa famille à Téhéran. On ne nous a pas encore [donné] une date pour son retour en prison mais nous espérons que cette libération temporaire deviendra définitive», a déclaré Me Saïd Dehghan auprès de l’AFP.

L’anthropologue franco-iranienne de 61 ans était détenue depuis plus d’un an à la prison d’Evin, dans le nord de Téhéran. Arrêtée le 5 juin 2019, elle a été condamnée au début de l’été 2020 : cinq ans ferme pour «collusion en vue d’attenter à la sûreté nationale» et dix-huit mois pour «propagande» contre le régime (seule la plus lourde des deux peines doit être effectuée). Spécialiste du chiisme au Ceri de Sciences-Po, Fariba Adelkhah multipliait les séjours en Iran ces dernières années, malgré les risques encourus en République islamique par tout chercheur en sciences sociales. Son compagnon, le spécialiste de la Corne de l’Afrique, Roland Marchal, a lui aussi passé de longs mois en détention en Iran. Il a été libéré fin mars à la faveur d’un échange de prisonniers.

(Photo Thomas Arrive. Sciences-Po. AFP)

https://www.liberation.fr/direct/element/la-chercheuse-franco-iranienne-fariba-adelkhah-liberee_119833/?xtor=rss-450&fbclid=IwAR0fInjZ-SyZ2c1xBLoHbHRCjaMa5Q6sadiOKT1_41sZ3-yApGG8kFFe3A0

Vous aimerez aussi...