Communiqué : Fariba sort d’Evin pour être assignée à résidence, 03/10/2020 !

Cher(e)s ami(e)s de Fariba,
Nous avons tardé à vous écrire, non par négligence, mais parce que l’organisation de la mobilisation en faveur de Fariba , dans le contexte de la rentrée, est compliquée par le contexte sanitaire que vous connaissez, et parce que la seule nouvelle que nous avions, depuis le mercredi 16 septembre, devait impérativement être tenue sous le boisseau à la demande de la famille et de l’avocat : à savoir le transfert soudain de Fariba du quartier des femmes de la prison d’Evin à la section 209 de la prison, dépendant du ministère du Renseignement, sans que nous puissions interpréter cette mesure faute d’informations suffisantes et fiables. Nous ne pouvons vous cacher que cette nouvelle nous a beaucoup inquiétés. Or, nous avions tort !
Au titre des mesures sanitaires et dans le cadre d’une permission pour cause médicale, Fariba est sortie de prison ce samedi 3 octobre 2020 et a regagné son domicile personnel où elle est assignée à résidence, sous contrôle d’un bracelet électronique.Cela ne change rien au fond du problème. Fariba reste prisonnière scientifique, sous le coup d’une peine de prison de cinq ans, à l’issue d’un « procès » inique, sur la base d’accusations ineptes. Nous nous félicitons que le ministre des Affaires étrangères ait, ces derniers jours, réitéré la position de la France en réponse à une question parlementaire et, à nouveau, à l’Assemblée générale des Nations Unies.
Nous continuons donc à nous battre pour que l’innocence de notre collègue soit reconnue et qu’elle recouvre sa liberté de recherche et de mouvement. Mais nous pouvons désormais le faire avec un peu de baume au coeur.
Ainsi, le jeudi 15 octobre, nous nous retrouverons au CERI, 56 rue Jacob, à 13h30 pour un rassemblement masqué et distancié destiné à lui redire notre soutien, et, à 14h30, pour le séminaire « Fariba Adelkhah: sociologie et anthropologie sociale du politique. Penser en pensant à elle » ( pour lequel il faut vous inscrire; https://www.sciencespo.fr/agenda/ceri/fr?event=2125 en présentiel pour ceux qui le peuvent, et en visio pour ceux qui ne pourraient être présents). Venez nombreux pour bien signifier que ni la pandémie ni l’été ni son assignation à résidence ne nous la font oublier.

D’autres actions sont en cours. Nous vous enverrons très rapidement un e-mail récapitulatif.

Par ailleurs, nous vous tiendrons au courant des possibilités de communication avec Fariba que son nouveau régime semi-carcéral lui donne. Il est clair en tout cas qu’elle pourra mieux prendre la mesure de votre soutien, depuis plus d’un an, même si vraisemblablement elle ne pourra vous exprimer directement sa reconnaissance. Telle que nous la connaissons, nous pressentons aussi qu’elle poursuivra sa lutte pour retrouver ses droits, mais aussi pour ses compagnes d’infortune, en bonne lionne du Khorassan qu’elle est.
Enfin, elle pourra faire les examens médicaux que nécessitent les séquelles de sa longue grève de la faim. Dès que possible nous vous tiendrons informés de son état de santé.
Amicalement, pour le comité de soutien


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search