Jean-Yves Le Drian, le 22 septembre : « Il nous faut nous mobiliser pour elle »

Extrait de la réponse de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, à une question au gouvernement à l’Assemblée nationale (Paris, 22 septembre 2020)

« Merci Monsieur le Député Kokouendo, de faire applaudir dans cette enceinte Nasrin Sotoudeh. Et merci, Mesdames et Messieurs les Députés, d’être solidaires de cette mobilisation.

En effet, cela a été rappelé par le député Kokouendo, nous sommes très inquiets sur l’état de santé de Nasrin Sotoudeh. Elle a été condamnée à 38 ans de prison pour avoir fait son métier d’avocate dans les conditions qui viennent d’être expliquées. Elle est désormais hospitalisée en soins intensifs à l’issue d’une grève de la faim de quarante jours.

Nous avons attribué le prix franco-allemand des droits de l’Homme à Nasrin Sotoudeh et nous l’avons désignée comme membre du conseil pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans le cadre de la présidence française du G7. Et le président de la République, à chaque entretien avec les autorités iraniennes, moi-même à mon niveau, nous rappelons notre volonté de voir Nasrin Sotoudeh libérée.

Et je vous remercie aussi d’avoir cité Fariba Adelkhah. Fariba Adelkhah, c’est notre compatriote, elle est franco-iranienne. Elle a été condamnée à six ans de prison et elle est détenue depuis plus d’un an en Iran. Sa condamnation n’est fondée sur aucun élément sérieux, elle est purement politique et arbitraire. Il nous faut aussi nous mobiliser pour elle.

Et puis, globalement, Mesdames et Messieurs les Députés, nous mobiliser sur l’aggravation des violations des droits de l’Homme en Iran, en particulier à la suite des manifestations de novembre 2019. Et pour ce faire, il faut le faire à la fois systématiquement au niveau diplomatique, dans chacune des enceintes où nous sommes amenés à parler, nous parlons de ces cas-là à l’égard de l’Iran. Et cela va être le cas dans les jours qui viennent dans le cadre de l’Assemblée générale des Nations unies, qui se tiendra en virtuel. C’est aussi le cas des parlements qui doivent se mobiliser, comme vous le faites aujourd’hui. »


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search