Eva Faerber

Fariba on pense à toi, on pense à toi, on pense à toi… et comme toi-même, et comme Roland, on pense aussi aux autres détenus, otages de toutes sortes… sur tous les murs et sur tous les tons… “j’écris ton nom liberté”, et nous ne nous tairons pas, jusqu’au jour qui est devant nous et nous attend, où, avec toi nous chanterons ce mot tant aimé!



Citer ce billet
Sandrine Perrot (2020, 16 avril). Eva Faerber. Fariba Adelkhah & Roland Marchal Support Committee. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oov4

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search