Portrait : Fariba Adelkhah, la « prisonnière scientifique »n Céline Peschard, Au Féminin.com, 26 mars 2020

https://www.aufeminin.com/news-societe/portrait-fariba-adelkhah-la-scientifique-prisonniere-s4010616.html

© Capture d’écran SciencesPo

Fariba Adelkhah, anthropologue franco-iranienne est détenue depuis juin 2019 par la République islamique d’Iran. La chercheuse est accusée « d’atteinte à la sécurité nationale » et de « propagande contre la République islamique ».

« Le chercheur n’est pas un agent des services de renseignements, pas plus qu’un James Bond ou un trafiquant ». Cette phrase, extraite de sa lettre ouverte qu’elle qualifiait elle-même de « lettre de douleur » au président Mahmoud Ahmadinejad, résume le cauchemar que vitFariba Adelkhah, depuis neuf mois et demi. Spécialiste de l’anthropologie sociale et de l’anthropologie politique de l’Iran post-révolutionnaire, Fariba Adelkhah, est arrêtée en juin 2019, en Iran. Elle est accusée d’ »espionnage » par les Gardiens de la Révolution, l’armée idéologique de la République islamique d’Iran. Ces derniers ne reconnaissent pas sa double nationalité, elle ne peut donc pas bénéficier des visites consulaires de diplomates français. Ce que son collègue et ami sociologue Roland Marchal, arrêté le même jour qu’elle, peut avoir. Lire la suite… ICI


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search