25 novembre 2019

Cher(e)s ami(e)s de Fariba et Roland,

Outre des livres, depuis la rentrée, nous avons acheté aujourd’hui, grâce à la cagnotte que vous avez si généreusement abondée cet été, des sous-vêtements japonais, ultra chauds et légers à porter, et deux doudounes, que nous acheminons cette semaine par la valise diplomatique et dont nous espérons qu’ils pourront être remis à leurs destinataires par le consul de France et/ou l’avocat.

Montant de la dépense : 229,20 €

Les conditions de visite et le filtrage des dons par l’administration de la prison ne nous permettent pas d’apporter autant d’aide matérielle que nous le souhaiterions et le pourrions grâce à vous. Mais nous sommes attentifs à profiter de la moindre opportunité.

Les nouvelles venant d’Iran sont évidemment très préoccupantes et peuvent conduire à une aggravation des conditions de détention de Fariba et Roland. D’un autre côté, pendant les émeutes (et leur répression), les négociations continuent, comme le prouve la libération sous caution d’un universitaire irano-britannique, ces derniers jours :

https://www.lorientlejour.com/article/1195903/iran-liberation-sous-caution-dun-anthropologue-irano-britannique.html

Fariba et Roland étaient des nôtres pendant les Rencontres des cinémas d’Europe d’Aubenas, le 22 novembre (photo ci-jointe).

Amicalement, en vous remerciant de votre soutien si précieux.

Jean-François Bayart et Béatrice Hibou



Citer ce billet
Sandrine Perrot (2019, 25 novembre). 25 novembre 2019. Fariba Adelkhah & Roland Marchal Support Committee. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oom0

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search