Corinne Deloy

Fariba,Roland,
Le CERI est vide sans vous. Silencieux. Trop silencieux Faribounette !!!!
On pense à vous, on parle de vous, on s’inquiète pour vous, ce qui est peu de chose.
On espère très fort que vous allez vite rentrer en France et vite revenir parmi nous. Vous nous manquez plus qu’on ne saurait dire.
Tenez bon les amis. Force et confiance. Nous vous attendons.Je vous embrasse.
Corinne Deloy


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search