5 juin 2023: Quatrième anniversaire de l’arrestation de Fariba

Ce lundi 5 juin, cela fera quatre ans que Fariba a été arrêtée à l’aéroport de Téhéran, en même temps que Roland. Elle reste privée de liberté, même si elle est sortie de prison. Ses droits ne lui ont toujours pas été reconnus – elle est évidemment innocente des faits qui lui sont reprochés – et ses papiers d’identité ne lui ont pas été restitués. De ce fait, elle ne peut quitter l’Iran ni reprendre l’exercice de son métier de chercheuse. En ce triste anniversaire, nos pensées vont vers elle, ainsi que vers Roland.

Mais c’est respecter ses vœux que d’y associer ses compagnons et compagnes d’infortune, étrangers ou iraniens, et notamment ses anciennes co-détenues écologistes, ainsi que tous les prisonniers scientifiques ou culturels de par le monde. L’issue des récentes élections en Turquie nous a rappelé que des innocents croupissent par milliers dans les geôles de ce pays, tel notre ami Osman Kavala. Et nous rappelons l’arrestation en Algérie du chercheur Raouf Farrah en février de cette année. À toutes et à tous, nous souhaitons une prompte libération car leur combat est le nôtre.



Citer ce billet
Sandrine Perrot (2023, 5 juin). 5 juin 2023: Quatrième anniversaire de l’arrestation de Fariba. Fariba Adelkhah & Roland Marchal Support Committee. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/opcs

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search