“#FreeFariba : Nowrouz, la fête du renouveau”, Jean-Marc Claus, Eurojournalist, 16 mars 2023

L’arrivée de l‘équinoxe de printemps, est célébrée par plus de 300 millions de personnes dans le monde. Fariba Adelkhah vivra cette année à Téhéran, son quatrième Nowrouz, loin de son conjoint Roland Marchal…

(Jean-Marc Claus) – Comme ne manque jamais de le rappeler sur les réseaux sociaux l’urgentiste et actuel premier adjoint au maire de Strasbourg Syamak Agha Babaei, c’est bientôt Nowrouz, le nouvel an du calendrier persan. Pour Fariba Adelkhah, celui célébré dans quatre jours, sera son quatrième vécu loin de son compagnon Roland Marchal. Ainsi, même si par sa sortie de la prison d’Evin le 11 février dernier, sa situation s’est améliorée, son avenir demeure incertain.

Fêté par plus de 300 millions de personnes dans le monde et orthographié en caractères latins de plus de 20 manières différentes, le jour de l’équinoxe de printemps donne lieu à la célébration de la lumière mettant fin aux ténèbres de l’hiver. Premier jour du mois de de Favardin, Nowrouz est la porte d’entrée de la nouvelle année. Fête d’origine zoroastrienne, elle n’a pas plus été laminée par l’Islam arrivant en Perse au VIIe siècle que par la Révolution Islamique de 1979.

Inscrit depuis 2009 comme élément du patrimoine culturel immatériel protégé par la Convention de l’UNESCO de 2003, Nowrouz se fête depuis plus de 3.000 ans dans une aire géographique allant du Moyen-Orient jusqu’en Chine. Pour les Kurdes, c’est la fête la plus importante de l’année et actuellement, il ne vaut pas mieux être kurde en Iran qu’en Turquie, car les persécutions dont cette minorité nationale, mais majoritaire dans le Rojhelat à l’ouest du pays, est victime depuis des décennies, se sont aggravées fin 2022.

A Nowrouz, la table a une signification particulière, un peu comme le repas de Pessa’h ou les 13 desserts de du Noël provençal. Durant les 13 jours que dure la période festive allant jusqu’au Sizdah Bedar, 7 éléments symboliques doivent figurer sur la table de nowrouz : le blé germant dans un plat (sabzeh), symbole de renaissance ;… LIRE LA SUITE

http://eurojournalist.eu/freefariba-nowrouz-la-fete-du-renouveau/


Citer ce billet
Sandrine Perrot (2023, 16 mars). “#FreeFariba : Nowrouz, la fête du renouveau”, Jean-Marc Claus, Eurojournalist, 16 mars 2023. Fariba Adelkhah & Roland Marchal Support Committee. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/opck

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search