Iran : la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah est sortie de prison, Libération/AFP, 10 février 2023

Retenue en Iran depuis 2019, la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah a été libérée ce vendredi, annonce son entourage.

Des collègues de l’universitaire franco-iranienne Fariba Adelkhah, tiennent des pancartes à son effigie alors qu’ils se rassemblent devant le lycée Science-Po, à Paris, le 13 janvier 2022 (THOMAS COEX/AFP)

La chercheuse Fariba Adelkhah est enfin libérée de sa prison iranienne, annonce ce vendredi son entourage. «Elle est libre mais on ne sait rien de son statut», souligne un de ses proches sous couvert d’anonymat. Cette anthropologue franco-iranienne de 63 ans a été arrêtée par les Gardiens de la révolution à l’aéroport de Téhéran, en juin 2019, avec l’universitaire Roland Marchal, libéré lors d’un échange de prisonniers après neuf mois d’incarcération. Directrice de recherches à Sciences-Po Paris, cette spécialiste du chiisme et de l’Iran post-révolutionnaire a été condamnée en mai 2020 à cinq ans de prison pour «atteinte à la sécurité nationale» et «propagande contre le système» politique de la République islamique – ce que ses proches ont toujours farouchement nié. Pour protester contre son incarcération, Fariba Adelkhah a mené une grève de la faim de 49 jours, conjointement avec l’universitaire australo-britannique Kylie Moore-Gilbert, libérée depuis.

https://www.liberation.fr/international/moyen-orient/iran-la-chercheuse-franco-iranienne-fariba-adelkhah-est-sortie-de-prison-20230210_CBZ6EWDCSBFZFJG3PX5FS3J4AY/


Citer ce billet
Sandrine Perrot (2023, 10 février). Iran : la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah est sortie de prison, Libération/AFP, 10 février 2023. Fariba Adelkhah & Roland Marchal Support Committee. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/opcd

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search