Nouvelles du 9 août 2022: permission de 5 jours de Fariba Adelkhah

Cher(e)s ami(e)s de Fariba,


Nous avons enfin une bonne nouvelle à partager avec vous, ou plutôt une demi bonne nouvelle car celle-ci ne change en rien l’iniquité dont Fariba est la victime depuis son arrestation le 5 juin 2019. Tout au plus allège-t-elle provisoirement sa souffrance.

En effet Fariba a bénéficié aujourd’hui d’une permission de sortie de la prison d’Evin, sous contrôle judiciaire et d’une durée de 5 jours, éventuellement renouvelables. Cela lui permettra au moins de prendre possession de son nouvel appartement puisque sa réincarcération, en janvier, était survenue quelques jours après la vente de son ancien logement et avant son emménagement dans celui qu’elle venait d’acquérir (en soi un exploit, cette transaction immobilière sous contrôle judiciaire et policier, dans le périmètre de 500 mètres qui lui était généreusement alloué!)
Nous nous réjouissons donc de ce répit, mais ne pouvons que rappeler le caractère inacceptable de la privation de liberté dont notre collègue et amie est l’objet, dans le cadre d’une politique publique de prise d’otages de la part de la République islamique d’Iran. Rappelons en effet qu’Olivier Dubois, kidnappé au Mali par un groupe djihadiste, n’est pas le “dernier otage français”, comme on l’a encore entendu et lu ces derniers jours. Ce n’est pas  amoindrir notre indignation devant sa disparition ni nuire à sa cause  que de s’inscrire en faux contre cette assertion. Plusieurs Français sont otages en Iran, plusieurs ressortissants européens également, et eux aussi font l’objet de tractations para diplomatiques. L’oublier, c’est certainement prendre le risque d’émousser notre légitime colère à l’encontre du cynisme et de la cruauté des autorités iraniennes et de nuire à la cause de leurs victimes, étrangères ou iraniennes.

Le meilleur moyen d’exprimer notre solidarité avec Fariba est de la (re)lire, en ce temps caniculaire. Ses écrits nous rappellent que le gouvernement iranien, en la détenant, réprime d’abord l’intelligence, l’intégrité et la rigueur scientifiques.

Bon retour chez toi, chère Fariba ! https://faribaroland.hypotheses.org/1343 Amicalement

Le comité de soutien


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search