#FreeFariba : Maryam, la Reine des Mathématiques, Eurojournalist, 16 mai 2022

Comme tous les 16 du mois, Jean-Marc Claus rappelle la détention de Fariba dans son article.

L’Iran ne manque pas de scientifiques, et le destin de Maryam Mirzakhani est aussi singulier que celui de Fariba Adelkhah.

(Jean-Marc Claus) – Dans le 7ème arrondissement de la ville de Paris, une allée est dédiée à Maryam Mirzakhani, mathématicienne ayant vécu de 1977 à 2017. Une scientifique iranienne inconnue de beaucoup de monde, excepté dans le cercle plutôt fermé des mathématiciens, car elle est la seule femme à avoir jusqu’ici obtenu la « Médaille Fields ». Récompense dont elle fut la récipiendaire en 2014, à la suite de plusieurs autres décorations et distinctions dont la liste débute vingt ans plus tôt.

Née à Téhéran, après un master obtenu à l’Université Sharif, elle est partie aux USA pour y étudier dans plusieurs universités, puis enseigner les mathématiques. Une passion que lui a transmis son frère, alors qu’elle rêvait de devenir écrivain. Mais l’histoire de Friedrich Gauss la captiva, et de l’algèbre, elle passa progressivement à la géométrie, pour se concentrer sur les formes dite inhabituelles. LIRE LA SUITE ICI


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search