Communiqué du 14 mai 2022

L’arrestation à Téhéran de deux touristes français accusés d’avoir voulu semer le “chaos” (sic) en Iran vient confirmer que la République islamique s’est installée dans une politique systématique de prise d’otages pour peser sur les négociations en cours, voire les saboter et couper toutes relations avec l’Europe, non sans s’épargner le ridicule d’une argumentation absurde. Ce sont désormais quatre Français qui sont otages en Iran.
Nous savons que la diplomatie française a œuvré sans relâche pour obtenir la libération de Fariba Adelkhah après avoir arraché à sa captivité Roland Marchal. Nous ne doutons pas qu’elle a fait et qu’elle continuera de faire de même pour ses compagnons d’infortune. Mais en vain, malheureusement, jusqu’à aujourd’hui.

Nous demandons au président de la République de prendre de nouvelles et fortes initiatives tant sur le plan bilatéral qu’à l’échelle européenne pour que nos quatre compatriotes puissent sortir de ce cauchemar.
Cette diplomatie des otages confirme que tout ressortissant européen est désormais en danger en Iran. L’on s’étonne que des voyagistes tels que Clio continuent à faire preuve d’irresponsabilité en persistant à proposer cette destination sur leur catalogue et que des institutions universitaires aient maintenu leur coopération en mettant en péril leur personnel. Il est temps que les gouvernements européens constituent un front uni face à la République islamique d’Iran pour qu’elle mette fin à sa diplomatie cynique de prise d’otages.

Nous reviendrons vers vous rapidement pour de nouvelles initiatives en faveur de la libération immédiate et inconditionnelle des quatre prisonniers français.


Mais d’ores et déjà, réservez votre mardi 7 juin en fin d’après-midi (à partir de 18h) à l’Institut historique allemand. À l’occasion du troisième anniversaire de l’arrestation de Fariba nous organisons une soirée de défense des libertés scientifiques et culturelles autour des figures emblématiques de leur violation que sont Fariba Adelkhah en Iran, Osman Kavala en Turquie et Mémorial en Russie.



Citer ce billet
Sandrine Perrot (2022, 14 mai). Communiqué du 14 mai 2022. Fariba Adelkhah & Roland Marchal Support Committee. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/op9q

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search