Il y a 1000 raisons de s’intéresser à Fariba Adelkhah. pas une seule de la détenir en prison: Elise Massicard

Cela fait plus de 1000 jours que Fariba Adelkhah, directrice de recherche à Sciences Po Paris est détenue en Iran. C’est une prisonnière scientifique arbitrairement détenue pour n’avoir fait que son métier de chercheure. Ses collègues et amis parlent de ses travaux. Car il y a 1000 raisons de s’intéresser à Fariba Adelkhah. Pas une seule de la détenir en prison.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search