L’INALCO réitère sa solidarité avec Fariba, 1er février 2022

Solidarité avec notre collègue Fariba Adelkhah

Deux ans après son appel à solidarité, le conseil d’administration de l’Inalco réitère son soutien à notre collègue Fariba Adelkhah, prisonnière scientifique.

Fariba Adelkhah, anthropologue et directrice de recherche à Sciences-Po

Déclaration du Conseil d’administration de l’Inalco

La chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah, directrice de recherche au Ceri Sciences Po, prix Irène Joliot Curie de la « Femme scientifique de l’année » 2020, avait été arrêtée à Téhéran le 5 juin 2019 et condamnée à cinq années de prison « sur la base d’accusations fallacieuses et en dehors de tout procès digne de ce nom ».

Assignée à résidence à son domicile en Iran depuis octobre 2020, le comité de soutien de la chercheuse a déclaré ce 12 janvier 2022, avoir appris avec stupeur et indignation sa réincarcération dans la prison d’Evin.

Le conseil d’administration de l’Inalco et la communauté de l’institut condamnent ce nouvel acte de privation des libertés et s’indignent que le régime iranien bafoue la liberté de recherche et détienne des otages scientifiques.

http://www.inalco.fr/actualite/solidarite-collegue-fariba-adelkhah-0



Citer ce billet
Sandrine Perrot (2022, 1 février). L’INALCO réitère sa solidarité avec Fariba, 1er février 2022. Fariba Adelkhah & Roland Marchal Support Committee. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/op7t

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search