“Restons mobilisé·es pour la libération de Fariba Adelkhah !”, Magazine 50-50, 20 janvier 2022

Née à Téhéran, Fariba Adelkhah est arrivée en France en 1977 pour y faire des études d’anthropologie. Devenue directrice de recherche à l’Institut d’études politiques de Paris, son travail concerne essentiellement le monde iranien contemporain. Avec son compagnon Roland Marchal, elle a été arrêtée en Iran en juin 2019 sous l’accusation fantaisiste d’espionnage et ils ont été immédiatement emprisonnés.

Pour protester contre son incarcération, elle commence une grève de la faim en décembre 2019, avec une autre chercheuse également incarcérée, l’Australienne Kylie Moore-Gilbert.  Très affaiblie par 49 jours de grève de la faim, elle ne sera finalement libérée sous la condition du port d’un bracelet électronique qu’en septembre 2020. Son… LIRE LA SUITE



Citer ce billet
Sandrine Perrot (2022, 21 janvier). “Restons mobilisé·es pour la libération de Fariba Adelkhah !”, Magazine 50-50, 20 janvier 2022. Fariba Adelkhah & Roland Marchal Support Committee. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/op7k

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search