Communiqué du 19 janvier 2022

Cher(e)s ami(e)s de Fariba,


Nous avons enfin quelques nouvelles plus précises à vous donner à la suite de la visite que l’avocat a pu faire à Fariba Adelkhah ce mercredi. Fariba est toujours incarcérée à la prison d’Evin. Elle se trouve dans le quartier des femmes. Après avoir été soumise à des mesures de confinement sanitaire, habituelles en temps de Covid, elle a rejoint ses codétenues ce mercredi soir.


Elle est en bonne condition physique et n’a pas caché sa colère contre sa réincarcération qu’elle estime infondée. Elle est d’autant plus déterminée que son avocat a eu accès à son dossier et confirme que les faits rapportés pour justifier cette mesure sont anodins ou carrément erronés et parfois impossibles. Il est notamment reproché à Fariba d’avoir dépassé les limites du périmètre de 300 mètres qui lui était consenti pour se rendre à des consultations médicales alors que l’autorisation lui en avait été donnée. Elle est même accusée de s’être rendue à l’ambassade de France, ce qui est complètement faux. L’avocat va donc introduire un recours pour faire annuler cette mesure.


Pour notre part nous vous renvoyons au communiqué du 16 janvier (https://faribaroland.hypotheses.org/10922) ainsi qu’à la tribune que trois membres du comité de soutien ont publiée dans Le Temps de Lausanne (https://faribaroland.hypotheses.org/10947 ou https://www.letemps.ch/opinions/iran-justifier-linjustifiable).Sur le site du comité, vous aurez également accès aux différentes prises de positions d’institutions soutenant Fariba, ainsi que des photos du rassemblement du 13 janvier (https://faribaroland.hypotheses.org/10845).

Nous reviendrons vers vous dès que nous aurons d’autres informations ou que nous organiserons des actions de soutien.

Le comité de soutien


Vous aimerez aussi...