Réincarcération de Fariba Adelkhah – Déclaration de la Porte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, 12 janvier 2022

Nous avons appris avec stupéfaction que les autorités iraniennes avaient décidé, sans aucune explication ni information préalable, de réincarcérer notre compatriote Fariba Adelkhah. Mme Adelkhah, incarcérée une première fois le 5 juin 2019, bénéficiait depuis le 3 octobre 2020 d’une mesure d’assignation à résidence, sous le contrôle d’un bracelet électronique.

Comme nous l’avons souligné à plusieurs reprises, la condamnation de Mme Adelkhah n’est fondée sur aucun élément sérieux : elle est purement politique et arbitraire.

La décision de sa réincarcération, que nous condamnons, ne peut qu’avoir des conséquences négatives sur la relation entre la France et l’Iran et réduire la confiance entre nos deux pays.

La France exige la libération immédiate de Mme Adelkhah.

https://ir.ambafrance.org/Reincarceration-de-Fariba-Adelkhah-Declaration-de-la-Porte-parole-du-ministere

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Sandrine Perrot (12 janvier 2022). Réincarcération de Fariba Adelkhah – Déclaration de la Porte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, 12 janvier 2022. Fariba Adelkhah & Roland Marchal Support Committee. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/op73


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search