“#FreeFariba : Iran, pays plurilingue”, Jean-Marc Claus, Eurojournalist, 16 novembre 2021

Chaque 16 du mois, Jean-Marc Claus évoque l’Iran dans l’Eurojournalist pour rappeler la situation de Fariba.

La République Islamique d’Iran compte près de 85,5 millions d’habitants, soit environ 2 millions de plus que la République Fédérale d’Allemagne, sur une superficie près de 5 fois supérieure. Berceau de l’Ancien (550-300 avant JC) et du Nouvel Empire Perse (224-651 après JC), cette région du monde a actuellement pour langue officielle le farsi, mais le pays étant composé d’une mosaïque pluriethnique, d’autres parlers y ont cours.

Beaucoup d’Occidentaux considèrent encore l’Iran comme un « pays arabe ». Or, si l’écriture du farsi est fondée sur l’arabo-persan, il fait partie du groupe des idiomes indo-européens et l’arabe n’est la langue maternelle que d’une minorité d’Iraniens. Mais l’amalgame islam – arabe, laisse à tort penser qu’un pays composé de 80% de chiites et 10% de sunnites, serait d’office arabophone. Idem pour les langues, car si le farsi est la langue maternelle d’environ 50% des Iraniens, le kurde est la langue de 10% et d’autres idiomes coexistent, dont l’arabe pour 2% de la population.

La diversité ethnique est, selon le chercheur Gilles Riaux, une caractéristique de l’Iran. La Constitution de la République Islamique d’Iran a reconnu d’entrée cette diversité, par l’octroi de droits culturels aux minorités linguistiques. Il s’agissait alors de rompre avec le nationaliste pahlaviste,… Lire la suite



Citer ce billet
Sandrine Perrot (2021, 16 novembre). “#FreeFariba : Iran, pays plurilingue”, Jean-Marc Claus, Eurojournalist, 16 novembre 2021. Fariba Adelkhah & Roland Marchal Support Committee. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/op6m

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search