« #FreeFariba : Exit le nouveau Cyrus », Jean-Marc Claus, Eurojournalist, 16/02/2021

Le départ de Donald Trump de la Maison Blanche contribue à détendre les relations internationales, mais sa mandature aura été lourde de conséquences, notamment au Proche-Orient.

Fariba Adelkhah en est aujourd’hui à son 622e jour de privation de liberté. Toujours assignée à résidence à Téhéran, après 486 jours passés à la prison d’Evin, elle a certainement poussé un soupir de soulagement lorsque Donald Trump a quitté la Maison Blanche le 18 janvier dernier…. Lire la suite


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search